sommaire

 Administration
 Bureau
 Statuts
 Règlement intérieur
 Adhésion
 Vie associative
 Le Press-Book
 Cellule base de données
 Cellule photos

 Discussions
 Les Forums
 Chat Rossolis
 Articles
 Proposer un article
 Liste des articles
 Fouiller les archives
 Base de données
 Compte-Rendus
 Bdd visiteurs
 Album photo
 Visites virtuelles
 Taxonomie
 Liens & download
 Banque de photos
 Téléchargements
 Annuaire de liens
 Exclusivité Rossolis
 Cartes de voeux
 Informations
 Calendrier
 Contact
 Recommandez nous
 Statistiques
 Recherches
 Journal des membres
 Espace perso
 Votre Compte
 Petites annonces
 Les Blogs
photo du jour

recherches


espace detente
Les jeux carnivores :
Le pendu
Puzzles glissants

Non carnivore mais conservé suite à vos demandes :

Un grand classique

 
Travaux pratiques: La culture des Nepenthes en milieu sec
Transmis par jessclub le 21 juin 2004 à 16:51:33 CEST
Nepenthes

La culture des Nepenthes
en milieu sec

 

 
 
 
 
 
 
But Cultiver des Nepenthes sans terrarium, donc dans un milieu sec est possible. Les résultats sont variables mais en respectant la méthode suivante vous aurez certainement la satisfaction d'éblouir vos invités avec des plantes et pièges originaux dans votre salon.
Activité Avant de commencer je souhaite tout d’abord vous mettre en garde. Les Nepenthes sont des plantes tropicales ce qui implique que dans leur milieu naturel vous dépasser les 90% d’humidité relative, l’ambiance est donc saturée en humidité. Si vous désirez cultiver ces espèces en milieu sec vous ne pourrez en aucun cas avoir des plantes aussi belles et aussi spectaculaires que celles que vous verrez dans la nature. Je cultive les Nepenthes depuis de nombreuses années aussi bien en terrarium qu’en milieu sec et je vais vous donner dans ce qui suit une méthodologie qui devrait vous permettre d’avoir des résultats voisins des miens, résultats que je qualifieraient d’acceptables.
Conditions Le TP peut être réalisé dans la plupart des pièces de la maison ou d'un appartement et en toutes saisons.

 

 

 
 
 
 
 
 
Matériel

 

 

Outils Pots plastique de faible hauteur type pots à suspendre.
Consommables Tourbe blonde, perlite, eau déminéralisée.

 

 

 
 
 
 
 
 
Etapes

 

 

I. Choix de l’espèce
II. Conditions de culture
III. Production des pièges
IV. Croissance et taille
V. Adaptation

 

 

 
 
 
 
 
 
I. Choix de l’espèce

 

 

Il est primordial, les espèces fragiles n’ont aucune chance de survie. Ma première plante fut cultivée hors terrarium de par sa taille : Nepenthes x mixta. C’est un hybride impressionnant parfois vendu sous le nom de « Miranda » qui n’est certainement qu’une variante au niveau des parents et qui atteint la taille impressionnante de 3 mètres de long . Sa croissance est très rapide, la longueur des feuilles atteint souvent les 30 cm et il est très tolérant que ce soit au niveau de l’arrosage ou de la luminosité. Cette hybride vous donnera la possibilité d’obtenir et d’observer les différences entre les pièges qui poussent dans la partie haute de la plante et ceux qui poussent dans la partie basse.
De très bons résultats s’obtiennent également avec les hybrides de Nepenthes truncata comme truncata x ventricosa. A noter que cette espèce fait des pièges encore plus gros que x mixta voir plus imposants que la feuille elle-même mais par contre l’espèce ne produit pas de pièges de forme différente entre le haut et le bas. Sa croissance est plus lente mais son encombrement au sol atteint rapidement celui de l’espèce précédente.
Bien que beaucoup plus difficile à acclimater à ce type de culture, j’ai aussi obtenu des résultats acceptables avec Nepenthes ampullaria. Celui-ci est par contre assez délicat et je vous conseille vivement de vous faire la main sur l’une des espèces précédentes.
D’une manière générale il faut sélectionner un hybride charnu, la plupart des taxons ne supporteront pas le traitement de la culture en milieu sec.

 

 

II. Conditions de culture

 

Exposition :
Je cultive mes Nepenthes dans mon salon devant une fenêtre plein sud. L’exposition au soleil de l’été fait parfois rougir les feuilles voire brûle celles qui sont trop proche de la baie vitrée. Si vous constatez l’apparition de tâches brunes c’est que les feuilles sont brûlées par le soleil et il faudra alors écarter votre plante pour l’éloigner un peu de le fenêtre.
A noter par contre que Nepenthes ampullaria ne supporte pas les rayons du soleil. Il faut donc impérativement mettre votre plante à l’abris des ces derniers sous peine de la perdre.

Substrat :
Il va être fonction de vos habitudes en matière d’arrosage.
Pour ma part je n’utilise pas de fibres qui sèchent vite et nécessitent un arrosage léger quotidien. Mon mélange se compose de 90% de perlite et 10% de tourbe blonde. Il me permet d’étaler les arrosages à 1 fois tous les 2 jours voir une fois par semaine selon la température. Ce mélange n’est certainement pas idéal mais donne d’assez bon résultats. Il est notamment très stable et il n’est pour ainsi dire jamais nécessaire de rempoter, sauf peut-être pour mettre votre plante dans un pot d’une taille supérieure.

Arrosages :
Fonction de votre substrat qui doit toujours rester humide, jamais détrempé.
Dans mon cas 1 fois par semaine en hiver à 1 fois tous les 2 jours en été. Plus la plante est grande dans de petits pots et plus il va falloir être vigilant. Adaptez la taille de vos pots selon la taille de la plante pour un maximum de stabilité. D’une manière générale même les espèces type x mixta ne nécessitent pas un pot plus grand que 22 cm de diamètre.
Utilisez exclusivement de l’eau de pluie ou déminéralisée. Je fais les arrosages par le haut et fais en sorte qu’il y ait moins de 5 mm d’eau qui reste dans la soucoupe. Il faut que la plante absorbe ce surplus en 24 heures maximum sans quoi vous risquez de faire pourrir les racines. Ce n’est qu’au bout d’un certain temps que vous serez en mesure d’estimer la quantité d’eau idéale pour chaque plante, au départ vous devrez certainement vider ce surplus au bout des 24 heures si vous avez trop arrosé.
Il est important de veiller à ce que votre substrat ne se dessèche pas complètement pour ne pas abîmer vos racines.

 

III. Production des pièges

 

 

 

 

IV. Croissance et taille

 

 

Dans la nature le Nepenthes est une liane. La partie basse de la plante sèche progressivement et votre plante va plus ou moins rapidement grimper vers le haut pour finir un jour ou l’autre par toucher votre plafond dans le cas des « grandes » espèces. Au niveau esthétique, la partie sèche n’est pas terrible. Pour obliger la plante à produire une pousse à partir des racines vous pouvez tailler la partie haute. Attention: couper impérativement dans un premier temps dans la partie verte et laisser une partie « vivante ». Profitez-en pour faire une bouture et attendez qu’une pousse apparaisse en partie basse. Une fois cette pousse bien développée avec des feuilles de taille voisine de la partie haute, vous pourrez couper totalement la partie sèche de la liane.

.

 

V. Adaptation

 

 

Un Nepenthes doit s’adapter avant de commencer sa croissance. Si vous déplacez votre plante son développement se bloque et elle peut mettre plusieurs mois avant de reprendre sa croissance. Cette durée atteint parfois 6 mois. Il m’a fallut attendre par exemple 2 ans pour faire accepter à un Nepenthes truncata (le taxon) devenu trop grand pour mon terrarium de pousser à présent côte à côte avec mon x mixta. La règle est très simple : on ne déplace qu’une plante en bonne santé.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

Conclusions et critiques de la méthode

 

 

 
 
 
 
 
 
1 Inutile d’avoir des installations compliquées ou coûteuse pour obtenir de belles plantes et des pièges dépassant les 20 cm de haut.
2 Les plantes n’ont pas d'urnes toute l'année et leur production est aléatoire.
Nepentes ventrata et coccinea qui sont les plus vendus en jardinerie se prêtent très mal à la culture en milieu sec, notamment coccinea.
La pousse des plantes sous forme de lianes est en général un handicap pour lui donner un aspect visuel qui s’intègre à votre pièce, c’est le plus souvent lorsque votre plante pousse vers le haut et que vous souhaiteriez la tailler que la production des urnes commence.
3 Aux plus courageux d'entre vous je dirais qu'aux dernières nouvelles j'ai réussi à stabiliser Nepenthes spathulata et sanguinea et que les comportements de ces deux taxons sont des plus encourageants.

 

 

 

 

Les passants sont surpris !

 

 
 
 
 
 
 
 
 

Auteur Gérald Bach
Année de création 2004
Révision 0
 
 
 
 
 

Cette page est optimisée pour une résolution mini de 1024 par 768.
Toute reproduction interdite sans l'accord de l'auteur

 


lecture(s)
 
identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Pour devenir :
Membre de Rossolis !
Visiteur enregistré
liens connexes
· Plus à propos de Nepenthes
· Nouvelles transmises par jessclub


L'article le plus lu à propos de Nepenthes:
La culture des Nepenthes en milieu sec

notez l article
Note actuelle: 4.30
Votes: 42


Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)