sommaire

 Administration
 Bureau
 Statuts
 Règlement intérieur
 Adhésion
 Vie associative
 Le Press-Book
 Cellule base de données
 Cellule photos

 Discussions
 Les Forums
 Chat Rossolis
 Articles
 Proposer un article
 Liste des articles
 Fouiller les archives
 Base de données
 Compte-Rendus
 Bdd visiteurs
 Album photo
 Visites virtuelles
 Taxonomie
 Liens & download
 Banque de photos
 Téléchargements
 Annuaire de liens
 Exclusivité Rossolis
 Cartes de voeux
 Informations
 Calendrier
 Contact
 Recommandez nous
 Statistiques
 Recherches
 Journal des membres
 Espace perso
 Votre Compte
 Petites annonces
 Les Blogs
photo du jour

recherches


espace detente
Les jeux carnivores :
Le pendu
Puzzles glissants

Non carnivore mais conservé suite à vos demandes :

Un grand classique

 
Les champs du feu - sortie 2005
Transmis par jessclub le 15 octobre 2005 à 00:00:00 CEST
- Sites naturels et jardins botaniques -
Notre sortie du 12 juin 2005 dans les Vosges du Nord avait pour objectif d'observer le site naturel des champs du feu. Site particulièrement protégé dont l'accès est règlementé. La sortie fut organisée par Bruche environnement qui a obtenu une autorisation de visite ce qui nous a permi d'explorer le site, à la recherche de plantes carnivores. Dès notre arrivée, nous commençons le matin par une petite randonnée pédestre afin de découvrir la flore de la région particulièrement riche en cette saison.



   



Lors de notre parcours nous pouvons observer de belles et nombreuses orchidées en fleur. Nous observons ainsi plusieurs variétés les unes plus étranges et impressionnantes que les autres.

   



   



Nous observons également de nombreux orchis, une espèce courrante dans les prairies humides des Vosges.

   

Quelle belle créature de cauchemar que voilà ! Ca tente quelqu'un de butiner cette orchis ?



Petit repérage sur la carte IGN afin de localiser un site pour observer au passage le célèbre lys martagon. Nous avons l'occasion d'observer de très beaux spécimens !





La matinée s'achève déjà et nous faisons notre pose repas bien méritée. Cet après midi c'est direction la tourbière ...



En traversant quelques bois, J. Mélinger nous donne quelques explications sur certaines caractéristiques peu connues d'espèces botaniques intéressantes.



Puis notre groupe arrive au pied de la tourbière.



Dès le bas de la tourbière, le sol est gorgé d'eau et il faut veiller à ne pas poser le pied dans un trou d'eau. La sphaigne est omniprésente dans le milieu.



Très rapidement,  nous détectons les premières drosera rotundifolia parmi les herbes et la sphaigne.



L'eau coule le long de petits fossés. Le sol est constitué de tourbe et la végétation est dense mais à raz le sol.





Nous poursuivons notre progression dans la tourbière. Plus nous montons et plus la végétation change. La couleur du sol devient rougeoyante, il est de plus en plus difficile de repérer les droseras et encore plus de le photographier !





Plus nous approchons du sommet des champs du feu et plus le sol semble sec. Il est recouvert d'une dense végétation constituée essentiellement de bruillères, de myrtilles des marais et autres buissons de sol acide. On observe également de petits arbustes colonisateurs, signe que la zone s'assèche progressivement au cours des années.







Lionel et Laurent me signalent la présence d'une curiosité. Effectivement, cette sphaine présente comme une infloressence ...
Vous noterez au passage cette belle couleur rouge !



Nous explorons ainsi longuement la tourbière jonchée de Drosera rotundifolia. Nous les retrouvons un peu partout sur le site avec des zones ou elles sont en plaques extrêmement denses. Difficile d'ailleur d'avoir un cliché en vue d'ensemble car la végétation est si dense et de même couleur qu'elle rend les plantes carnivores quasiment invisibles.





Notre journé se finie par un petit saut sur deux autres sites sur lesquels se développent des espèces particulièrement insolites.
Voici la fougère lunaire. Elle se caractérise par une feuille unique ! C'est effectivement une plante à l'aspect particulièrement étrange ...



Et voici des espèces qui poussaient déjà à l'époque préhistorique et qui ont survécu jusqu'à nos jours . Sur la photo vous observez 2 espèces mais il en a été découvert 5 différentes sur ce même site. La journée touchant à sa fin et au vue de la longue route de retour qui nous attendait, nous nous sommes contentés de la recherche de 3 sortes.



C'est ainsi que se finit notre sortie aux champs du feu. Une merveilleuse journée pour tous et l'occasion de respirer un grand bol d'air frais.



Texte et photos: Gérald Bach, toute reproduction interdite sans l'accord de l'auteur

lecture(s)
 
identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Pour devenir :
Membre de Rossolis !
Visiteur enregistré
liens connexes
· Plus à propos de - Sites naturels et jardins botaniques -
· Nouvelles transmises par jessclub


L'article le plus lu à propos de - Sites naturels et jardins botaniques -:
Grande aventure à Borneo - Partie 1

notez l article
Note actuelle: 5
Votes: 4


Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)