sommaire

 Administration
 Bureau
 Statuts
 Règlement intérieur
 Adhésion
 Vie associative
 Le Press-Book
 Cellule base de données
 Cellule photos

 Discussions
 Les Forums
 Chat Rossolis
 Articles
 Proposer un article
 Liste des articles
 Fouiller les archives
 Base de données
 Compte-Rendus
 Bdd visiteurs
 Album photo
 Visites virtuelles
 Taxonomie
 Liens & download
 Banque de photos
 Téléchargements
 Annuaire de liens
 Exclusivité Rossolis
 Cartes de voeux
 Informations
 Calendrier
 Contact
 Recommandez nous
 Statistiques
 Recherches
 Journal des membres
 Espace perso
 Votre Compte
 Petites annonces
 Les Blogs
photo du jour

recherches


espace detente
Les jeux carnivores :
Le pendu
Puzzles glissants

Non carnivore mais conservé suite à vos demandes :

Un grand classique

 
Tourbière Frankenthal - sortie 2005
Transmis par jessclub le 15 octobre 2005 à 00:00:00 CEST
- Sites naturels et jardins botaniques -
Nous sommes le 12 juillet 2005 et Rossolis se réunit pour une sortie sur site naturel afin de visiter la tourbière du Frankenthal.



Une occasion de faire une marche sympathique pour cette tourbière d'accès relativement difficile. Le beau temps est naturellement au rendez-vous et le paysage laisse rêveur.



Un petit détour sur la table d'orientation ça ne fait de mal à personnes, malgré les cartes IGN. Plus une curiosité touristique qu'un réel outil d'orientation, ça fait quand même une belle photo... Nous empruntons le chemin qui va nous conduire à notre fameuse tourbière.



Après moins de 15 minutes de marche, nous voyons déjà notre objectif en contre-bas. Le chemin qui était pour ainsi dire un boulevard se transforme peu à peu en petit chemin escarpé particulièrement difficile et glissant pour ceux qui n'ont pas de chaussures de marche ...



Lors de la descente nous observons de nombreuses espèces botaniques intéressantes.





Lionel nous fait remarquer la présence du célèbre lys martagon parmi la végétation particulièrement dense en cette période.

   

Splendide ! Que dire de plus ...



Les minutes commencent à se transformer en heures, mais la tourbière approche et nous sommes tous impatients de la découvrir.



Nous voici enfin à destination. Le chemin escarpé qui conduit à la tourbière fut difficile pour plusieurs d'entre nous et marqué par quelques petites chuttes, heureusement sans gravité. Il est clair que pour ma part je ne referais pas une telle escapade sans de bonnes chaussures de marche, non pas pour le confort mais pour des raisons évidentes de sécurité. Un coup d'oeil vers le haut donne le vertige !




C'est une petite mais très belle tourbière avec une étendue d'eau centrale que nous découvrons.


Exploration immédiate du site pour rechercher nos plantes fétiches. On s'approche naturellement prudemment de l'eau sur un sol instable et imbibé d'eau.



Petite surprise voir même déception, pas une seule plante carnivore n'est détectée dans cette zone qui se trouve proche de l'eau ! Nous décidons de faire le tour complet de cette petite marre dans l'espoir d'en trouver d'autres de l'autre côté.



Petite inspection de l'eau au passage, on ne sais jamais il pourait y avoir quelques utriculaires aquatiques ... et bien non ...
Le chien par contre, lui a trouvé son bonheur !



Nous observons quelles belles orchidées en fleurs parmi la végétation de la tourbière. Leurs belles couleurs attirent inévitablement le regard.

   

Bux qui naturellement n'en ratte pas une pour faire le guignol et Clément qui commence à désespérer ...
Pas de panique, Clément, on va bien finir par en trouver !



L'environnement de la tourbière est légèrement brumeux. La chaleur et l'eau omniprésente sature l'air d'humidité. Nous explorons à présent la partie plus ancienne de la tourbière qui se caractérise par la présence de bouleaux, l'un des premiers arbres colonisateurs de ces milieux.



C'est dans cette zone que nous trouvons notre bonheur, des Drosera rotundifolia en grand nombre. Parmi cette végétation dense, il est plus difficile de les détecter qu'à proximité des éténdues d'eau.





Les drosera sont grands, beaux et bien colorés. Un grand nombre d'entre eux préparent une hampe florale qui s'ouvrira d'ici quelques jours.





Ce n'est qu'une fois l'exploration terminée que nous nous décidons de prendre notre repas de midi. A vrai dire midi est déjà loin mais qu'importe, nous avons tous été émerveillés par la beauté du site.



Bien rassasiés, nous jettons un dernier coup d'oeil sur ce superbe site naturel et nous entammons le retour vers le parking. Une longue route nous attend, notre chemin étant un tronçon du célèbre GR 5.



Texte et photos: Gérald Bach, toute reproduction interdite sans l'accord de l'auteur

lecture(s)
 
identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Pour devenir :
Membre de Rossolis !
Visiteur enregistré
liens connexes
· Plus à propos de - Sites naturels et jardins botaniques -
· Nouvelles transmises par jessclub


L'article le plus lu à propos de - Sites naturels et jardins botaniques -:
Grande aventure à Borneo - Partie 1

notez l article
Note actuelle: 4.33
Votes: 3


Merci de prendre une seconde pour voter pour cet article:

Excellent
Tres bon
Bon
Mauvais
Mauvais

options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)