sommaire

 Administration
 Bureau
 Statuts
 Règlement intérieur
 Adhésion
 Vie associative
 Le Press-Book
 Cellule base de données
 Cellule photos

 Discussions
 Les Forums
 Chat Rossolis
 Articles
 Proposer un article
 Liste des articles
 Fouiller les archives
 Base de données
 Compte-Rendus
 Bdd visiteurs
 Album photo
 Visites virtuelles
 Taxonomie
 Liens & download
 Banque de photos
 Téléchargements
 Annuaire de liens
 Exclusivité Rossolis
 Cartes de voeux
 Informations
 Calendrier
 Contact
 Recommandez nous
 Statistiques
 Recherches
 Journal des membres
 Espace perso
 Votre Compte
photo du jour

recherches


espace detente
Les jeux carnivores :
Le pendu
Puzzles glissants

Non carnivore mais conservé suite à vos demandes :

Un grand classique

 
Drosera filiformis

Version imprimable  Version imprimable      Envoyer à un ami  Envoyer à un ami






Taxonomie:
Famille: Droséracée
Genre: Drosera
Espèce: filiformis
Forme: Ssp.filiformis et ssp.tracy, nous décrirons ici la ssp. filiformis
Nom commun: Rossolis filiforme, threadleaf sundew
Regroupement morphologique: Drosera à hibernacle
Localisation géographique: Côte est des USA: Mississippi, Alabama, Floride, Géorgie
Niveau de protection: Néant
Description: Drosera filiformis est érigé mais non caulescent. Les feuilles mesurent jusqu'à 20 cm de longueur et se dressent à la verticale. Elles se déroulent lentement à partir d'une crosse. Le pétiole est peu perceptible et se confond avec le limbe qui est de forme circulaire. Il est recouvert de nombreux cils glanduleux qui se teintent de rouge au soleil. Les proies sont de taille réduite, bien que parfois des papillons se collent à plusieurs feuilles simultanément. Les cils se meuvent et amènent la proie aux glandes digestives qui tapissent la surface de la feuille. En revanche, contrairement à d'autres drosera, la feuille ne s'incurve pas au contact de la proie. En hiver, le Rossolis filiforme produit un hibernacle massif pourvu de bourre en son centre. Il permet à la plante de résister au froid et la protège des intempéries jusqu'au printemps. Au mois de mars, sous nos lattitudes, l'hibernacle s'ouvre et de jeunes feuilles se mettent à pousser très rapidement. Un mois plus tard environ, la floraison a lieu et se manifeste par la pousse d'une hampe florale de près de 20 cm de haut pourvu d'une quinzaine de fleurs roses autofécondes. Les graines noires effilées sont au nombre d'un vingtaine par capsule et sont produites un mois après la floraison. Les racines de la plante sont noires et épaisses, elles mesurent une dizaine de centimètres de long.
Exposition:
Plein soleil: Exposition au sud tolérée
Exigence par rapport au pH:
Acidophile: Oui
Culture:
Appréciation :
En tourbière : La culture est permanente et stable. La plante se plait à tous les étages de la tourbière. Elle affectionne tout particulièrement le contact avec la sphaigne qui la protège de la déshydratation en été et du gel en hiver. Le filiformis supporte les fortes chaleurs jusqu'à 40°C et résiste au gel à des températures de l'ordre de -10°C sans problème.
Durée de vie: Illimitée
Appréciation :
En extérieur: La culture est permanente et stable. On le cultive en pot à réserve d'eau en plastique de 30 cm de haut sur 20 cm de diamètre. Le substrat est composé de 80 % de tourbe blonde pour 20 % de matériaux drainant comme le sable, la perlite ou la vermiculite. La culture en sphaigne fraîche pure est également possible et donne de bons résultats. La plante est placée en plein soleil et l'arrosage est permanent grâce à la réserve d'eau. L'hibernacle se forme dès le mois de septembre bien que la végétation puisse subsister encore plusieurs semaines. En hiver, il est possible d'utiliser des cables chauffants pour maintenir le substrat hors gel.
Durée de vie: Illimitée
Appréciation :
En appartement : La culture est permanente et stable. On le cultive dans un pot en plastique de 15 cm de haut sur 10 cm de diamètre. Le substrat est composé de 80 % de tourbe blonde pour 20 % de matériaux drainant comme le sable, la perlite ou la vermiculite. La culture en sphaigne fraîche pure est également possible et donne de bons résultats. L'arrosage a lieu de façon permanente par trempage de la base du pot dans une coupelle remplie d'eau peu minéralisée. L'éclairage est naturel (plein soleil) ou artificiel, dans ce cas des tubes néon horticoles suffisent, les lampes HQL/HQI étant un luxe bien inutile pour une espèce aussi facile à cultiver. La durée d'éclairage en saison estivale est de 12 à 14 h. En hiver, il n'est pas vraiment utile d'éclairer les hibernacles. Par contre la levée de dormance dépend à la fois de la température et de la lumière. Il est donc conseillé d'éclairer un minimum de 2 h par jour en hiver en début de saison morte pour arriver progressivement à 7 h d'éclairage au printemps.
En hiver, il est préférable de mettre la plante au froid soit en serre froide, soit dans la cave à une température de l'ordre de 5°C. Cette période est assez délicate car l'hibernacle est sujet à de nombreuses attaques fongiques. Il est donc impératif de le surveiller de prêt durant cette période. Au printemps, on place la plante en pleine lumière à une température de l'ordre de 10-15°C jusqu'à l'ouverture de l'hibernacle.
Durée de vie: Illimitée
Appréciation :
En serre chaude: La culture est permanente et stable tant que la serre connaît des variations saisonnières de température. On le cultive en pot à réserve d'eau en plastique de 30 cm de haut sur 20 cm de diamètre. Le substrat est composé de 70 % de tourbe blonde pour 30 % de matériaux drainant comme le sable, la perlite ou la vermiculite. Le substrat doit être drainant pour faciliter l'évaporation qui permet d'évacuer la chaleur accumulée. La plante est placée en plein soleil et l'arrosage est permanent grâce à la réserve d'eau. L'hybernation, par contre, peu être plus précoce et débuter dès fin août. Notons que l'espèce ne présente pas de signe d'atrophie foliaire comme ses cousins anglica et obovata.
Durée de vie: Illimitée
Appréciation :
En serre froide: La culture est périodique et a lieu en hiver. L'arrosage est réduit à une immersion du pot une fois toutes les deux semaines ou une fois par mois en cas de période de grand froid. Surveiller les attaques fongiques.
Durée de vie: Illimitée
Appréciation :
En terrarium: La culture est permanente et stable tant que l'on respecte la période de repos hivernale. On le cultive dans de la sphaigne fraîche pure dont la base trempe en permanence dans de l'eau. L'éclairage peut être naturel ou artificiel, dans ce cas on utilisera des tubes néon horticoles ou de type grolux ; les lampes HQI/HQL sont un luxe bien inutile. La durée d'éclairage est de 12 h en été et réduite à 2 h en hiver. On augmente progressivement la durée d'éclairage jusqu'au printemps pour atteindre les 7 h. Ce procédé favorise la levée de dormance de la plante.
La température optimale de culture est 20°C en été et 5°C en hiver. Durant la saison morte, il est recommandé de surveiller l'hibernacle qui est régulièrement sujet à des attaques fongiques.
Durée de vie: Illimitée
Appréciation : 0
Hydroponique: Manque d'information sur le sujet
Multiplication:
Sexuée:
Période de repos : 3 à 4 mois au réfrigérateur à 4°C
Durée de viabilité : 2 à 3 ans
Stratification: Conseillée
Activation au GA3: Inutile
Trempage: Inutil
Appréciation :
Semis classiques: Les semis ont lieu sur une couche de tourbe pulvérulente hydratée. La culture peut être recouverte d'une plaque de verre ou de plastique afin de limiter l'évaporation et d'augmenter l'hygrométrie, elle est placée à l'abri du soleil direct dans un lieu lumineux ou à défaut sous des tubes néon horticoles. Les graines sont semées à raison de 2/cm2 à l'aide d'une pointe fine mouillée. Elles germent au bout de deux semaines environ et donnent naissance à des plantules qui seront rempotables au bout de 2 à 3 mois. L'âge adulte est atteint au bout de deux ans.
Appréciation :
Culture in vitro: Les semis en in vitro sont tout à fait possibles mais ne présentent que peu d'intérêt pour une espèce de croissance rapide comme filiformis
Asexuée:
Appréciation :
Séparation de pieds: La séparation de points de pousse a lieu au printemps. On sépare délicatement les hibernacles et on les repique sur de la tourbe pure.
Appréciation :
Bouture de feuilles classiques: Les feuilles sont couchées horizontalement sur un substrat de tourbe blonde pulvérulente hydratée (la sphaigne fraîche hâchée convient également) et maintenues à l'aide d'agrafes de plastique ou de nylon. La culture peut être recouverte d'une plaque de verre ou de plastique afin de limiter l'évaporation et d'augmenter l'hygrométrie, elle est placée à l'abri du soleil direct dans un lieu lumineux ou à défaut sous des tubes néon horticoles. Une feuille produit en moyenne 5 à 7 plantules, qui ne sont pas toujours toutes viables. Celles-ci grandissent rapidement pour atteindre l'âge adulte au bout d'1 à 2 ans.
Appréciation :
Bouture de racine classique: Les racines sont couchées horizontalement sur un substrat de tourbe blonde pulvérulente hydratée (la sphaigne fraîche hâchée convient également). La culture peut être recouverte d'une plaque de verre ou de plastique afin de limiter l'évaporation et d'augmenter l'hygrométrie, elle est placée à l'abri du soleil direct dans un lieu lumineux ou à défaut sous des tubes néon horticoles. Une racine produit en moyenne 5 plantules. Celles-ci grandissent rapidement pour atteindre l'âge adulte au bout d'1 à 2 ans.
Appréciation :
Culture in vitro: Sans intérêt pour une espèce de croissance aussi rapide.
Appréciation : ?
Bouture de hampe florale: Il est certainement possible de bouturer la hampe florale.
Hybridation: Il existe de nombreux hybrides de filiformis: Drosera ' California Sunset ' (ssp.filiformis X ssp.tracy), Drosera x anfil ( Drosera anglica x Drosera filiformis), Drosera X hybrida (Drosera filiformis x Drosera intermedia)...
Maladies:
Virus: Néant
Acarien: Néant
Puceron: Principalement sur la hampe florale
Cochenille: Néant
Vers: Rare
Moisissure: Principalement sur l'hibernacle
Germicides:
Chimiques:
Insecticide: Préparation du commerce diluée une fois de plus que ce qui est préconisé
Bouillie bordelaise Inutile
Fongicide: Sulfate double d'oxyquinoléine
Naturels:
A base d'algues: Manque d'information sur le sujet
Charbon actif: Inutil
Engrais
Chimiques:
Solide: Non
Liquide: Non
Naturels:
Oeuf: Blanc d'oeuf, ne pas traiter plus d'une fois par mois
Produits carnés: Ne pas traiter plus d'une fois par mois
Fumiers divers: Non
Remarques : Cette belle plante, aux feuilles filiformes, est très facile à cultiver et est à recommander aux débutants. Elle se prête facilement à la culture en tourbière.
 

Auteur Lionel Léopoldès
Année de création 2004
Révision 0









Copyright © par Rossolis Tous droits réservés.

Publié le: 2004-06-02 (8051 lecture(s))

[ Retour ]
Content ©